le vieux pays

poèmes, 2015

Marc Chopy

"1- Première marche 

Novembre 2013

Le vieux pays, la boue, la marche, le sillage

du mythe, 

un mythe ordinaire qu'on referme au fond de sa poche, au creux de son mouchoir. 

C'est l'intensité des amas de soi-même (amas de conscience, de culture, de références esthétiques), qui procure une réalité au mythe, leur lente dégradation dans les boyaux de la pensée confrontée à l'immensité du silence, de la solitude et de la chair neuve du monde;

un désir du mythe, une simplicité de sa fréquentation, par usage et complicité.  

La marche est une porte au vieux pays, parce qu'il se vide comme un vase à notre rencontre, se constituant au tissu des pas. 

Il a besoin de terre, de pierre, de nuage et de ciel, de vent et d'eau et de plantes, d'insectes et d'animaux obscurs et inaperçus, mais présents à l'imaginaire attentif à leur apparition, 

en faisant crisser leurs griffes sur la surface peuplée de leur probabilité, qui, parfois, peut surgir à l'étonnement radieux, par la stupeur de leur exigence fulgurante. (...) " © Marc Chopy, 2015.  

Marc Chopy. le vieux pays, poèmes.  Saint-Etienne : Le Champ d'Hauteur, 2015, 159 pages.

12,00€

S'inscrire à notre newsletter

© le basculeur

web design © Jeanne Chopy

le basculeur

193, route du stade

38270 Revel-Tourdan

06 07 62 22 84

  • logo mail
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon