Pomme toute

Exposition de somme toute, association d’artistes, dont Clélia Barthelon, Antoine Beaucourt, Pierre-Olivier Dosquet, Marie Muzerelle, Marguerite Soulier, Amélie Sounalet, Valentine Traverse

29/08/20 > 30/08/20

❝ POMME TOUTE ou mine de rien !
Le basculeur a invité somme toute dans le cadre de l ‘évènement Paysage/paysages #4.
Où est le paysage ? Le basculeur est-il un lieu paysage, dit lieu d’art contemporain, un lieu du paysage de l’art contemporain, espace ressource où de questionnements multiples, divers, comme un îlot de culture au milieu des champs cultivés, un petit mont dans ce paysage de plaine agricole et de montagnes, au loin, couronnées d’éoliennes et de neiges qui ne sont plus éternelles. Une espèce de paysage idéalisé et polymorphe ? (...) ❞

❝ Nous sommes arrivés.e.s au basculeur jeudi 20 août 2020. Le vent soufflait, nous étions content.e.s parce que nous avions eu chaud dans la voiture. Mais depuis le vent ne souffle plus autant :( et il ne fait plus si chaud, l’été se termine alors ? ... Pas encore parce qu’il fait plutôt chaud, mais peut-être est-il déjà derrière nous si on regarde les feuilles des arbres, ça ressemble à l’automne les serres sont peut-être le dernier endroit ou l’on transpire ...
(...) Parfois somme toute est aussi un collectif qui émet des propositions plastiques.
Nous cherchons à formuler des questions qui serviront de points de départ pour expérimenter différentes façons de travailler et différents outils : la sculpture, le dessin, la couture, l’écriture, la vidéo, une collection de bobs à porter, l’installation, le son, de la traduction, l’histoire de l’art, l’observation du vent, réparer des balançoires cassées, les sciences humaines, cueillir des champignons, notre curiosité, notre sensibilité. Nous cherchons aussi à nous adresser à l’autre : entre nous au sein de somme toute, mais aussi à l’extérieur, à vous par exemple. En bref, on essaie de voir ce que l’on peut faire et on apprend beaucoup de choses en faisant. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons été invités à travailler ici.
Pendant une dizaine de jours, 7 d’entre nous avons produit des choses individuellement mais pas que. Il s’agissait également de se saisir des moments passés ensemble pour parler de ce qui était en train de se faire. Les préoccupations de chacun apparaissent et alimentent les discussions du groupe. Les membres de somme toute, les membres du basculeur qui les ont invités, les éventuels organismes qui subventionnent et les spectateurs ont tous plus ou moins un horizon d’attente sur ce qui devrait advenir, ce à quoi ce genre de moment devrait ressembler, et c’est aussi à partir de ça que nous travaillons. Apparaissent alors parfois de nouvelles possibilités de formes. Un tique de langage que certain.e.s d’entre nous ont, pour exprimer leur adhésion à une idée, est : «ce serait vachement rigolo».
Certains ont déplacé leur pratique, d’autres ont cherché à la faire cohabiter avec les modalités de la résidence, d’autres encore ont profité d’un temps de recherche intense. Mais pour chacun, des enjeux formels sont apparus à l’idée de présenter des choses qui sont pensées, travaillées ou concrétisées dans des temps courts. L’outil que vous avez entre les mains est sensé être un lien entre toutes ces choses. ❞
somme toute, 27-29 août 2020

Édition
  • logo mail
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon