En forêt

Margaux Auria, Delphine Caraz, Marc Chopy, Roland Cognet, Julie Kieffer, Frédéric Storup & Robin Tornambe
commissariée par Jeanne Chopy

03/09/21 > 15/10/21

❝ Je ne retourne jamais en forêt, à chaque fois que j’y vais c’est comme si c’était la première fois.
Une année s’est écoulée depuis que mes parents m’ont parlé de leur désir d’une exposition en forêt. L’idée n’est donc pas de moi, mais une idée peut-être souple, se prêter et s’élargir.
J’ai mis un peu de temps à comprendre, que nous n’avions pas choisi ce titre par hasard et qu’ils avaient réellement l’idée d’aller dans la forêt, non pas sur le côté d’un sentier qui la longerait, non pas sur son contour, non, bel et bien à l’intérieur. En forêt, pas de chemin, pas d’humain.es, mais des arbres, des feuilles, de la terre, des insectes et des animaux. Et si nous tentions d’y proposer de l’art ? Quand je me rends pour la première fois dans une des parcelles et que je regarde cet espace comme un potentiel lieu d’exposition, je ne peux m’empêcher de me dire que la forêt n’a nullement besoin de nous, de nos objets et de notre travail, mais bien l’inverse.
Cette exposition c’est un moment, une expérience et malgré nous, une tribulation, car la forêt nous aura mis à l’épreuve d’elle-même, comme s’il fallait la mériter pour y accrocher ses pièces. Et comme il est bon de trouver un équilibre dans toutes constructions, l’espace du basculeur est là pour nous rappeler sur fond blanc, la force des images, la douceur des textures mates ou nacrées, ce qu’une matière nous raconte et puis surtout que les bois ne sont jamais très loin.
Jeanne Chopy, En forêt, 2021. ❞

Édition
  • logo mail
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon